N’a pas disparu (Site en reconstruction)

Formations

Formations

Modules proposés

Charte du Kappa Citeur

Qui ? Quoi ? Comment ?

S’ouvrir à l'autre, quelles que soient ses capacités.

Les formations animées par Kappa Cité conduisent les stagiaires à rompre avec leurs représentations et à construire une vision en phase avec la réalité des personnes dites«handicapées".

Les interventions formelles en groupe alternent avec des mises en situation sur site pour confronter les acquis à la pratique. Après avoir été amenés à déconstruire leurs représentations de l’incapacité et à identifier les obstacles qui empêchent l’expression des capacités, les stagiairessont amenés à construire des schémas de représentations fondés sur les capacités, et à identifier les ressources alternatives.

Quand celui que j’assiste me guide !

Le parti pris de Kappa Cité est de soumettre les stagiaires à une situation génératrice par elle-même d’un changement de perception ; face à des intervenants en situation de handicap quyi ont trouvé les moyens d'une Vie Autonome, c’est-à-dire qui ont développé des ressources alternatives qui leur permettent de travailler et d'organiser leur vie selon leur choix, chaque stagiaire estconduit à changer ses représentations. Dans la position du formateur, celui qui est habituellement aidé se trouve dans la position de celui qui donne un enseignement, et cette inversion des rapports de dépendance est une mise en situation « de fait » qui favorise un changement d’attitude.

Restrictions de capacité et discriminations : Les causes réelles

Quelques exemples de conséquences des différentes déficiences présentées sont analysés sur la base de situations concrètes, souvent vécues par les formateurs eux-mêmes, et avec les outils qui leur sont apportés, les stagiaires seront invités à :

§Identifierles causes multiples des désavantages subis en raison d’un environnement ou d’attitudes inadaptés.

§Interrogerleurs perceptions et les réponses qu’ils apportent aux demandes patentes et latentes d’accompagnement et de médiation.

§Adapterleurs perceptions aux réalités vécues.

Les ressources alternatives

Au travers d’une présentation de la contribution des personnes dites « handicapées » à la culture, à la science et à l’art,d’Œdiperoi à l’astrophysicien StephenHawking, il sera donné aux participants de comprendre comment le recours aux ressources alternatives est riche de découvertes et de solutions utiles à tous.

Acquérir en pratiquant

Guidé par des acteurs « autrement capables », chaque stagiaire aura l’occasion d’expérimenter différentes situations de restrictions de capacité visuelle, auditive, motrice et psycho kinesthésique.

Ces mises en situation sont encadrées par des animateurs qui, sur un fauteuil roulant, avec une prothèse auditive, une canne blanche et/ou un accompagnant, dirigent les stagiaires dans leur rencontre avec des obstacles qui empêchent leur autonomie, et dans un second temps les conduisent à identifier les ressources alternatives qu’il peuvent mettre en œuvre pour surmonter, contourner ou compenser ces barrières.

Un temps de restitution d’une heure au terme de chaque atelier permet à chacun de partager ses découvertes et/ou ses difficultés, ses questions et les enseignements qu’il ou elle en a tiré. Les animateurs qui encadrent cette restitution sont différents de ceux qui accompagnent les mises en situation, et ont pour objectif d’amener chacun des stagiaires à identifier les ressources alternatives sur lesquelles il peut s’appuyer pour faciliter l’accès de tous à tout.

© Jean-Luc Simon 2022